Bestiaire

Les animaux sont des sujets formidables ! Peut-être dois-je y voir, à travers leur récurrence, ma frustration de n’avoir pu devenir vétérinaire ; peut-être aussi que si j’étais un homme je ne représenterais que des footballeurs ou des camions de pompiers, allez savoir ! Mais voilà, force est de constater que mon bestiaire (augmenté de celui des Steampunk) ne fait que croitre, et je ne compte pas m’arrêter là !

 

Turquoise marine

Cette fois-ci, c’est avec ces jolies perles de verre noires, vertes et turquoises (que ma belle-maman m’a offertes) qu’est principalement constitué mon tableau. Non contente de recycler tous les petits trésors que l’on m’offre, j’aime aussi les détourner alors, hors de question d’utiliser ces perles pour en faire des bijoux ! Un joli modèle de tortue glané sur Internet et voilà ma nouvelle création, tout en reliefs. Au centre, vous reconnaîtrez un scarabée égyptien (fourni par ma sœur) entouré de deux carreaux de mosaïque (récupérés je ne sais où). Pour compléter le tout, quelques pastilles de verre çà et là, des perles de plastique et de bois, quelques boutons ainsi que de la ficelle un peu épaisse qui m’a permis de délimiter les contours de cette jolie tortue.

 

Cui & Cui

Tout est parti de cette mini paire de ciseaux rouge. En réalisant qu’elle m’évoquait un bec et des yeux d’oiseau rigolo, je suis partie sur ce thème humoristique. Pour le grand « CUI », j’ai utilisé des disques de nacre ornés du duvet d’oie d’une étiquette publicitaire de doudoune, des plumes en métal issues d’un collier, des cure-pipes, une décoration de Noël en guise de plumet, une boucle d’oreille ‘sticker’, un cœur décoratif et, pour donner vie aux yeux, des perles et des rondelles en plastique. Le petit « CUI », quant à lui, est constitué d’un écrin en bois pour cônes d’encens rapporté de Thaïlande, d’un napperon de pot de confiture, de boutons, de perles, d’attaches en plastique, de fil de fer, d’une plume et de boucles d’oreilles… Idem pour le reste du tableau, récup, récup, récup, c’est le mot d’ordre ! D’où la variété des thèmes qui s’imposent à moi et qui font la singularité parfois improbable de mes tableaux.

 

Hibouboule 

Impossible, j’en conviens, de ne pas trouver un petit air de famille entre ce Hibouboule et mes Chouettes Hiboux, mais ce sont en fait les pastilles argentées d’un ex-rideau de porte qui m’ont inspirée. Après les avoir collées une à une sur un support en carton épais pour créer du relief, j’ai ensuite utilisé tout ce j’avais sous la main pour donner vie à mon hibou : couvercles de confiture, rondelles de caoutchouc, décorations de chocolats de Noël, cœurs en tissu, pendentif en bambou, perles, cordon de sac en papier et un bout de branche. Venez voir comment j’ai fait.
 
 

Candy Cat 

Comme une suite naturelle à mon « candy skull » et en bonne amoureuse des félins que je suis, je ne pouvais évidemment pas échapper au thème du chat. La technique utilisée est absolument identique que précédemment avec ici, un cordon de guirlande pour le contour, des dosettes de café écrasées, des chaînettes, des perles, des rondelles cuvette et des disques de rideau de porte, entre autres !  

 

Hiboux_new1

Chouette hiboux 

Bon je l’avoue, l’idée de créer des hiboux en objets récupérés n’est pas de moi. C’est en naviguant sur Internet que je suis tombée sur un certain nombre de ces spécimens faits de roues de vélo, de passoires, de plats à tartes… Mais les idées aussi étant faites pour être recyclées, j’ai eu une envie folle de m’essayer à cet exercice. Venez voir comment j’ai fait.

 

 

Retour à la page Tableaux